Explorez les parcs nationaux du Japon

Les richesses naturelles du Japon sont préservées dans ces régions.
Profitez d’une excursion en pleine nature !

Les parcs nationaux ont pour objectif de protéger les sites naturels exceptionnels du Japon et de les préserver pour les générations futures, afin que ces dernières puissent les découvrir avec le même sentiment d’émerveillement et de joie que notre génération.
Pour atteindre ces objectifs, les parcs nationaux sont désignés, protégés et gérés par le gouvernement dans le cadre de la Loi japonaise sur les parcs naturels.

Le contact avec la nature est une expérience profondément émouvante et apaisante. Les parcs nationaux du Japon présentent non seulement de magnifiques paysages naturels abritant une faune et une flore variées, mais aussi une histoire culturelle riche. De plus, ils ont la particularité de proposer une grande variété d’environnements, allant des forêts aux terres agricoles jusqu'à de petits villages. Ainsi, les parcs offrent la possibilité d’explorer des sites naturels restés pratiquement intacts au fil des années, mais ils abritent également des endroits pittoresques aux modes de vie traditionnels, permettant aux visiteurs de découvrir l’histoire et la culture japonaises.

Parc national Akan-Mashu

1. Akan-Mashu National Park

De magnifiques paysages au fil des saisons, sublimés par l’appel de la forêt et du lac

Les lacs de Goshikinuma (« les cinq lacs colorés ») attirent de nombreux visiteurs, car les nuances de leur surface changent selon la météo et le point d’observation choisi. Avec un peu de chance, vous pourrez également rencontrer des animaux sauvages comme le cerf Yezo ou le renard roux japonais.
L’été est la saison idéale pour camper, faire des randonnées en montagne et pêcher, même si vous pouvez également profiter d’activités traditionnelles en extérieur l’hiver, comme le ski ou les festivals de glace.

Accès à l’aéroport et à la gare les plus proches

Aéroport de Haneda : env. 1 h 40 min, aéroport de Kushiro : env. 1 h 10 min, Akanko Onsen

Plus d'info​s

Site du ministère de l’Environnement

Parc national de Towada-Hachimantai

2. Towada-Hachimantai National Park

Un spa au cœur de paysages splendides. Un parc avec des montagnes, des lacs et des torrents entourés d’une forêt vierge aux mille et une couleurs

De nombreux événements d’observation de la nature et des programmes d’atelier autour de la nature et de l’environnement local sont organisés. Le parc propose plusieurs sentiers de randonnée offrant aux visiteurs des expériences authentiques en pleine nature. Les sentiers mènent à des destinations comme Oirase, le sommet du mont Hachimantai/ col de Mikaeri, le téléphérique de Hakkoda/ Tamoyachi, Sukayu/ Jigokunuma, Tsutanuma, Goshougake, etc. Les randonnées durent 1h ou davantage.

Accès à l’aéroport et à la gare les plus proches

Aéroport de Haneda : env. 1 h 20 min, aéroport d’Aomori : env. 40 minutes, gare JR d’Aomori : env. 2 h 50 min * non disponible entre novembre et mars, station de bus Towada Koyasumiya

Plus d'info​s

Site du ministère de l’Environnement

Parc national de Nikko

3. Nikko National Park

Un paysage unique qui unifie le Japon, fusion de la nature, de l’histoire et de la culture

Ce paysage naturel luxuriant abrite des sanctuaires et des temples inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO. Au début de l’été, les azalées japonaises donnent une teinte rouge aux montagnes de Happogahara, tandis que la vue des feuillages de l’automne depuis le pont suspendu de la vallée Setoai est absolument époustouflante. Outre ces vues spectaculaires, le parc propose également de nombreuses activités d’extérieur, comme des croisières en rivière ou du rafting.

Accès à l’aéroport et à la gare les plus proches

Aéroport de Haneda : env. 40 min, gare JR de Tokyo : env. 50 min, gare d’Utsunomiya : env. 50 min, Nikko

Plus d'info​s

Site du ministère de l’Environnement

Parc national Ise-Shima

4. Ise-Shima National Park

Le sanctuaire d’Ise, fondé il y a 2 000 ans, ville natale des perles et des pêcheuses de perles

Miyagawa-Tsutsumi fait partie des 100 plus beaux endroits du Japon où l’on peut admirer la floraison des cerisiers au printemps. L’été vaut également le détour pour les hortensias, tandis que vous pourrez admirer des vues spectaculaires du feuillage d’automne dans le jardin intérieur du sanctuaire. Des îles de toute taille sont parsemées le long de la côte, créant un paysage fantastique. La mer de Shima est également connue pour ses loisirs nautiques. Cette région mêle brillamment l’histoire, les vieilles légendes, la nature et le sport. Elle est également connue comme la ville natale des perles et des pêcheuses de perles.

Accès à l’aéroport et à la gare les plus proches

Aéroport de Haneda : env. 1 h 10 min, aéroport du Chubu Kokusai : env. 30 min, gare JR de Nagoya : env. 2 h 20 min, gare de Kashikojima

Plus d'info​s

Site du ministère de l’Environnement

Parc national Daisen-Oki

5. Daisen-Oki National Park

Le haut-lieu de la mythologie japonaise, regorgeant d’anciens sites historiques, de sanctuaires et de temples

Les îles Oki et la péninsule de Shimane sont des régions que l’on retrouve dans les mythes japonais. La péninsule de Shimane était un lieu important de l’ancienne culture Izumo. On y trouve de nombreux vestiges et des sites célèbres liés aux mythes japonais comme le sanctuaire Izumo-taisha, le sanctuaire Hinomisaki et Kaga Kukedo. Le mont Daisen était vénéré comme la montagne des dieux et abrite de nombreux vestiges, ainsi que des sanctuaires et des temples. On peut profiter de la montagne tout au long de l’année, en admirant sa végétation luxuriante au printemps, en faisant de la randonnée l’été, en contemplant les feuillages en automne et en skiant l’hiver.

Accès à l’aéroport et à la gare les plus proches

Aéroport de Haneda : env. 1 h 30 min, aéroport de Yonago Kiraro : env. 30 min, gare de Yonago : env. 50 min, Temple Daisen-ji

Plus d'info​s

Site du ministère de l’Environnement

Parc national d’Aso-Kuju

6. Aso-Kuju National Park

L’énergie du volcan, dont je me sens proche, guérit les vallées où les rangées d’arbres se succèdent aux cascades

La caldeira du mont Aso est l’une des plus grandes au monde. C’est un volcan actif extrêmement rare dans le monde, où les touristes peuvent facilement observer l’intérieur du cratère actif de Aso Nakadake. À proximité, on trouve quelques unes des plus célèbres sources chaudes du Japon, notamment Kurokawa Onsen et Tsuetate Onsen, très connue pour son festival Koinobori (banderole de carpe). On trouve également de jolies vallées où s’écoulent des torrents et des cascades de diverses tailles.

Accès à l’aéroport et à la gare les plus proches

Aéroport de Haneda : env. 2 h, aéroport d’Aso Kumamoto : env. 55 min, Takamori Chuou : env. 10 min, Kyukamura minami-aso

Plus d'info​s

Site du ministère de l’Environnement

Parc national de Kirishima-Kinkowan

7. Kirishima-Kinkowan National Park

Des volcans denses aux sources chaudes alimentées par une caldeira gigantesque

Cet endroit attire de nombreux visiteurs en raison de ses vues magnifiques sur les volcans et de ses sanctuaires, souvent cités dans les histoires et les mythes. Le parc abrite également quelques-unes des sources chaudes les plus célèbres du Japon, comme le village Kirishima Onsen et Ibusuki Onsen. Les montagnes changent de couleur de manière spectaculaire selon la saison. Les fleurs Miyamakirishima recouvrent la surface de rose au printemps, les feuilles sont d’un vert brillant l’été puis prennent des teintes rouges ardentes et jaunes à l’automne, avant de laisser les arbres se couvrir d’un blanc givré l’hiver. Grâce à l’environnement naturel de la baie intérieure de Kinko, la mer est relativement calme, ce qui la rend propice aux activités de loisir comme la baignade et la pêche.

Accès à l’aéroport et à la gare les plus proches

Aéroport de Haneda : env. 2 h, aéroport de Kagoshima : env. 40 min, gare de Kagoshima Chuou : env. 20 min, Kagoshima Shinkou : env. 15 minutes, Ferry de Sakurajima

Plus d'info​s

Site du ministère de l’Environnement

Parc national de Keramashoto

8. Keramashoto National Park

L’une des plus belles mers au monde, qui a donné son nom au « bleu Kerama »

La mer de l’île d’Aka est tout simplement splendide et extrêmement célèbre pami les plongeurs. En effet, la saison estivale est idéale pour la plongée, mais aussi pour d’autres sports maritimes. L’observation des baleines est également très courue en hiver. La mer généreuse a le statut de parc national et révèle toute sa splendeur lors des plongées avec masque et tuba. Les fleurs Kerama Tsutsuji, d’une couleur orange vif, fleurissent de février à mi-juin.

Accès à l’aéroport et à la gare les plus proches

Aéroport de Haneda : env. 3 h, aéroport de Naha : env. 20 min, Naha Tomari-kou : env. 1 h 10 min, Île de Tokashiki

Plus d'info​s

Site du ministère de l’Environnement

Cette page a été en partie créée à partir d’images et de descriptions provenant du site Internet des parcs nationaux du Japon du ministère de l’Environnement.