Pour les nouveaux passagers

Pour les nouveaux passagers

Veuillez lire ce qui suit pour garantir un vol aussi confortable que sécurisé.

Vol sûr et confortable

ANA propose des services de conseil et d'assistance aux passagers souffrant d'un handicap, d'une maladie ou de blessures afin de les aider à voyager en toute sécurité et en toute tranquillité. Pour toute question, veuillez contacter le Bureau des services pour personnes handicapées d'ANA.

Si vous avez besoin d'une assistance

Si vous avez des inquiétudes concernant un vol, si vous êtes malade ou si vous avez des difficultés physiques et que vous avez besoin d'aide, n'hésitez pas à demander l'aide d'un membre du personnel d'ANA. Nous ferons de notre mieux pour vous aider.

Si vous prenez un vol en correspondance, nous vous aiderons également à rejoindre votre prochain vol au sein du terminal. Veuillez nous indiquer à l'avance si vous avez un vol en correspondance pour garantir un transfert en douceur.

Si vous voyagez sur un vol international, le personnel local des aéroports en dehors du Japon vous aidera. Nous vous remercions pour votre compréhension en la matière.

L'approche d'ANA

ANA s'efforce de proposer des vols agréables et confortables à tous ses passagers et notamment aux personnes qui ont besoin d'une assistance, comme les seniors ou les personnes en situation de handicap. Veuillez découvrir ci-dessous les différentes initiatives d'ANA.

Comment utiliser le service

Les procédures nécessaires pour voyager à bord d'un avion sont les suivantes.

  • * Si vous souhaitez utiliser un service, veuillez consulter la page correspondante pour connaître les procédures à suivre, etc.

À l'aéroport

  • Veuillez vous rendre au comptoir d'information (ou au comptoir d'enregistrement) bien à l'avance.
  • Veuillez nous indiquer l'assistance dont vous avez besoin et si vous avez une préférence concernant le siège.
  • Nous vous confirmerons les informations que vous nous avez fournies à la réservation lors de l'enregistrement à l'aéroport. Votre coopération serait très appréciée.
  • Nous rangerons soigneusement votre fauteuil roulant dans l'espace de fret.
  • Si vous enregistrez un fauteuil roulant électrique, veuillez noter que l'inspection visuelle du type de batterie et son chargement dans l'avion peuvent prendre du temps. Pour plus d'informations, veuillez consulter la section Passagers à mobilité réduite .
Contrôles de sécurité

Pour des raisons de sécurité, tous les passagers sont soumis à un contrôle de sécurité. Si vous avez des préoccupations concernant les éventuels effets des détecteurs de métaux et des rayons X sur votre corps ou sur votre bagage à main, veuillez les communiquer au comptoir d'information (comptoir d'enregistrement).

Embarquement

Veuillez vous présenter à la porte d'embarquement avant l'heure indiquée par le personnel lors de l'enregistrement. Si vous souhaitez utiliser le service de préembarquement, veuillez en informer le personnel à la porte d'embarquement.

À bord de l'avion

Pendant le décollage et l'atterrissage, tous les passagers doivent maintenir leurs sièges en position verticale et attacher leurs ceintures de sécurité.

Un équipement d'aide au maintien de la partie supérieure du corps et un fauteuil roulant de cabine sont disponibles pour les passagers qui ont des difficultés à maintenir une position assise et ceux qui ont besoin d'un fauteuil roulant, respectivement.

Veuillez informer un membre du personnel de cabine si vous avez besoin d'une assistance supplémentaire.

À l'arrivée

Si vous avez demandé une assistance pour le débarquement, veuillez rester assis jusqu'à ce qu'un membre de notre personnel vienne à votre rencontre pour vous accompagner en dehors de l'avion. Notre personnel vous accompagnera jusqu'au hall des arrivées ou jusqu'à ce que vous rejoigniez la personne venue vous chercher à l'aéroport. Veuillez nous en informer au moment de la réservation ou contacter préalablement le Bureau des services pour personnes handicapées d'ANA.

Points importants

Veuillez consulter les points importants avant d'utiliser le service.

  • * Les points importants relatifs à tous les services sont indiqués sur leurs pages respectives.

Accompagnateur

Vous pouvez être amené à voyager avec un assistant de sécurité (accompagnateur) si le personnel d'ANA ou les agents de l'aéroport estiment qu'un assistant de sécurité (accompagnateur) est nécessaire pour des raisons de sécurité lorsque le passager n'est pas en mesure de comprendre ou d'appliquer de manière appropriée les consignes de sécurité données par le personnel d'ANA ou un agent de l'aéroport, notamment durant le rappel des règles de sécurité.

Le personnel de bord ne peut pas fournir l'assistance suivante pendant le vol : Aide à la prise de repas, assistance dans les toilettes (sanitaires) ou assistance au niveau du siège passager avec fonction d'élimination et prestation de services médicaux.

Notre personnel de bord est formé aux premiers soins, mais n'est pas autorisé à effectuer un traitement médical, y compris l'administration d'injections ou de médicaments. Le traitement nécessaire doit être administré par le passager ou son accompagnateur.

Les passagers utilisant un brancard ou un incubateur, ainsi que ceux pour lesquels le médecin a établi la nécessité d'un accompagnateur, doivent voyager avec un accompagnateur. Veuillez également nous prévenir si vous ou votre accompagnateur voyagez avec un bébé.

Vols en partage de code

La réglementation de la compagnie partenaire qui opère le vol s'applique sur les vols en partage de code exploités par nos compagnies aériennes partenaires. L'assistance spéciale fournie sur ces vols peut différer de celle offerte par ANA. Pour plus d'informations, veuillez contacter directement la compagnie partenaire assurant le vol.

Environnement de la cabine

Environnement durant le vol
Pression atmosphérique

Pendant les vols, la pression de la cabine est ajustée par la climatisation, mais reste inférieure d'environ 0,2 à 0,3 hPa par rapport au niveau de la mer, soit l'équivalent d'une altitude de 2 000 à 2 500 mètres en montagne. Le changement de pression important qui se produit entre 15 et 30 minutes après le décollage, puis avant l'atterrissage, est réputé occasionner des problèmes auditifs chez certains passagers qui ne sont pas en bonne condition physique.

Température et humidité

La température à l'intérieur de la cabine est comprise entre 22 et 26 °C. Pendant les longs vols, l'humidité de la cabine a tendance à chuter en dessous de 20 %, car l'humidité de l'air aspiré de l'extérieur est extrêmement faible. En raison du faible taux d'humidité dans la cabine, le corps peut se déshydrater, ce qui peut provoquer des douleurs nasales ou des maux de gorge, ainsi qu'une gêne pour les passagers qui portent des lentilles de contact.

Dilution de l'oxygène

Outre la diminution de la pression atmosphérique, la concentration d'oxygène dans la cabine diminue de 20 à 30 % (par rapport au niveau de la mer). Bien qu'il ne s'agisse pas d'un problème pour la plupart des passagers, les personnes souffrant de maladies respiratoires, de troubles cérébro-vasculaires ou d'anémie grave peuvent être affectées dans certaines circonstances rares.

Mouvement

Les avions de ligne produisent un minimum de vibrations, mais les passagers qui ont tendance à avoir le mal des transports lorsqu'ils se trouvent à bord de véhicules motorisés peuvent souffrir d'effets adverses en cas de turbulences. Étant donné que toutes les turbulences ne sont pas prévisibles, nous vous recommandons de toujours garder votre ceinture de sécurité attachée lorsque vous êtes assis sur votre siège.

Sièges

Lorsque vous restez assis dans la même position pendant une période prolongée, les veines de vos pieds et de vos jambes peuvent se contracter. Cet état peut entraîner à son tour la formation de caillots sanguins dans les jambes, un phénomène connu sous le nom de thrombose veineuse profonde (TVP). La TVP ne s'accompagne pas nécessairement de symptômes manifestes. L'avis d'un spécialiste est nécessaire pour confirmer l'état du patient, mais les symptômes suivants peuvent se produire : douleur, gonflement et décoloration de la jambe, congestion des veines superficielles de la jambe ou sensation de chaleur de la jambe au toucher.

Si un caillot se forme, il risque de se détacher et de se déplacer vers d'autres parties du corps, comme les poumons, où il peut provoquer des douleurs thoraciques, un essoufflement, et même entraîner une mort subite. Cela peut se produire des heures, voire des jours, après la formation du caillot.

La TVP n'est pas liée à la classe de voyage aérien. Elle a été dénommée à tort « syndrome de la classe économique », alors que dans les faits, elle peut toucher les passagers de n'importe quelle cabine. Elle n'est pas non plus limitée aux voyages en avion, car les personnes qui restent assises dans des voitures, des trains ou des bus peuvent également être exposées à des risques.

Certains passagers sont plus sujets que d'autres à la TVP. Si vous avez des problèmes de santé ou que l'un des éléments suivants vous concerne, nous vous conseillons de consulter un médecin avant de prendre l'avion :
  • Antécédents personnels ou familiaux de TVP et/ou d'embolie pulmonaire
  • Intervention chirurgicale majeure récente
  • Tumeur maligne, antérieure ou en cours
  • Thrombophilie (connue)
  • Varices
  • Insuffisance cardiaque ou infarctus du myocarde récent
  • Hormonothérapie
  • Polycythemia vera
  • Polycythémie, thrombocytose
  • Grossesse ou état postnatal récent
  • Blessure récente, y compris fracture d'un membre
  • Immobilisation récente supérieure à une journée

Pour réduire le risque de TVP, nous recommandons à tous les passagers de suivre les étapes décrites dans cette brochure, en prêtant une attention particulière aux sections sur l'exercice et la consommation de boissons adéquates/d'eau.

Dans la cabine
Vêtements

Portez des vêtements amples et confortables. Pour maintenir la température de votre corps, il est conseillé d'apporter une veste ou d'autres vêtements chauds.

Boisson

Buvez des boissons adéquates, notamment de l'eau. Si vous choisissez de boire des boissons contenant de l'alcool et/ou de la caféine ou des sodas, veuillez le faire avec modération.

La pression à l'intérieur de la cabine se situe entre 0,7 et 0,8 psi pendant le vol (ce qui équivaut à une altitude de montagne de 2 000 à 2 500 mètres). L'effet de l'alcool augmentant à mesure que la pression décroît, vous encourez plus de deux fois plus de risques de vous intoxiquer qu'au sol.

En outre, l'alcool étant un diurétique, vous aurez envie d'utiliser les toilettes plus fréquemment, ce qui réduira la quantité d'eau dans votre sang et augmentera les risques de formation de caillots sanguins.

Veillez à limiter votre consommation d'alcool.

Exercice

Pendant les longs vols, faites bouger vos pieds et vos jambes toutes les 2 à 3 heures et évitez de croiser les jambes lorsque vous êtes assis. Nous diffusons à bord une vidéo d'exercices d'étirement qui peuvent être réalisés en position assise et qui sont considérés par des experts comme efficaces pour réduire le risque de développement d'une TVP.

Les vêtements, les boissons et les exercices sont considérés comme efficaces dans la prévention de la TVP.
  • Étirez les pieds le plus loin possible vers l'avant, puis vers l'arrière.
  • Tournez vos pieds dans la même direction en dessinant des cercles avec vos orteils.
  • Utilisez votre poing pour tapoter délicatement votre mollet de bas en haut.
Lentilles de contact

Retirez vos lentilles de contact pendant les longs vols et utilisez des gouttes oculaires si nécessaire.

Médicaments

Apportez les médicaments que vous prenez régulièrement en cabine. De plus, veillez à respecter toutes les instructions ou précautions transmises par votre médecin.

Oreilles

Si vos oreilles se bouchent ou sont douloureuses, essayez ce qui suit :

Techniques de débouchage
  • Déglutissez plusieurs fois ou prenez une pastille pour la toux ou un bonbon.
  • Bâillez ou ouvrez grand votre bouche.

Vous pouvez également tenter la manœuvre de Valsalva si les méthodes ci-dessus ne soulagent pas vos oreilles.

Manœuvres d'équilibrage (manœuvre de Valsalva)

Après avoir expiré l'air par votre nez, pincez-le et soufflez à nouveau avec votre bouche fermée. (Veuillez expirer l'air doucement. Arrêtez la manœuvre si elle ne soulage pas vos oreilles après deux ou trois tentatives, ou si l'une de vos oreilles est douloureuse.)

L'utilisation d'un biberon ou d'une tétine peut être efficace pour les bébés.

Nez et gorge

Le port d'un masque chirurgical peut aider à soulager la gêne au niveau de la gorge ou du nez.

Avant votre voyage
Consultez votre médecin

Si vous recevez des soins médicaux, veuillez consulter votre médecin lors de la planification de votre vol. Si vous n'êtes pas sûr(e) de votre état de santé en raison d'une maladie antérieure ou chronique, nous vous recommandons de procéder à un examen médical avant votre voyage. Nous recommandons également aux passagers en fin de grossesse ou aux enfants les accompagnant de consulter leur médecin. En outre, si vous vous trouvez dans l'une des catégories sujettes au risque de TVP, veuillez demander à votre médecin si vous êtes apte à voyager et qu'il vous indique les mesures à prendre pour éviter la TVP.

Emportez vos accessoires de première nécessité avec vous

Veuillez vérifier que votre bagage à main contient tous les articles de santé dont vous pourriez avoir besoin, comme des médicaments prescrits ou en vente libre, des sprays nasaux, des lunettes, etc.

Fiche de renseignements médicaux (MEDIF)

Selon le service que vous utilisez, il peut être nécessaire de soumettre une fiche de renseignements médicaux (MEDIF). Pour plus d'informations, cliquez sur le lien ci-dessous.

Pour toute question, veuillez contacter le Bureau des services pour personnes handicapées d'ANA.