• Culture
  • Kanagawa

Mont Oyama

"Tastes of JAPAN by ANA" est un projet qui contribue à la revitalisation régionale en diffusant le charme divers du Japon avec la région.

Une destination de foi et de loisirs pour les roturiers de la période Edo

On pensait autrefois que le Mont Oyama, une magnifique montagne de 1 252 mètres de haut d’une grande richesse naturelle, historique et culturelle, avait le pouvoir de convoquer la pluie, ce qui attirait un grand nombre de croyants. Le pèlerinage sur le mont Oyama est ainsi devenu une activité religieuse très prisée et un loisir plébiscité pendant la période Edo (1603-1868). L’un des points forts de la montagne réside dans son panorama incroyable depuis le sanctuaire Afuri, qui est présenté dans le Guide Vert Michelin du Japon comme un site touristique deux étoiles.

Le mont Oyama, une destination digne d’un musée, où vous pourrez découvrir la culture religieuse de l’époque Edo

Pendant la période Edo, le pèlerinage à Oyama était l’une des rares occasions pour les roturiers d’échapper à la routine de leur vie quotidienne, car ils n’étaient pas autorisés à partir en voyage d’agrément. Ils appréciaient donc pleinement cette opportunité et considéraient cet événement religieux comme un voyage touristique plutôt amusant. Ce lieu a été représenté dans des peintures ukiyo-e, dont l’une, baptisée « Oyama-mairi » (pèlerinage d’Oyama), a été classée au patrimoine japonais. Le long des chemins permettant d’atteindre la montagne figurent encore certains des monuments qui servaient autrefois à indiquer l’ancienne route d’Oyama. En arrivant près du temple d’Oyama-dera et du sanctuaire Afuri, vous plongerez au cœur d’une atmosphère ancestrale, ce qui vous donnera peut-être l’impression d’avoir voyagé dans le temps pendant un moment. Si vous souhaitez vivre ce « pèlerinage » comme le faisaient nos ancêtres, goûtez aux plats appétissants à base de tofu et achetez en guise de souvenir des toupies fabriquées localement pour bénéficier d’une véritable expérience historique et culturelle.

Temple d’Aburi-san Oyama-dera, célèbre pour ses magnifiques couleurs d’automne

Le Mont Oyama change de paysage tout au long de l’année, et présente des caractéristiques magnifiques et intéressantes selon la saison. En automne en particulier, en montant sur la colline Onna-zaka depuis Koma-sando et ses nombreux cafés traditionnels, vous pourrez apprécier les incroyables feuilles colorées qui surplombent les longues marches en pierre conduisant à la salle principale du temple. Pendant cette saison, le téléphérique fonctionne la nuit pour permettre à tous les visiteurs, y compris ceux qui ne se sentent pas rassurés à l’idée de faire de la randonnée la nuit, de profiter des couleurs mystiques et lumineuses de l’automne dans cette région. Cet endroit attire également les touristes par sa vue panoramique spectaculaire depuis le sanctuaire Afuri, qui est classé site touristique deux étoiles dans le Guide Vert Michelin du Japon. L’hiver est la meilleure saison pour le visiter, car l’air y est plus clair en cette saison.

La ville d’Isehara comprend un certain nombre de temples aux origines historiques et culturelles intéressantes, dont l’Hojo-bo (Hinata Yakushi), l’un des trois plus grands temples dédiés aux déités Yakushi au Japon. Ce temple abrite plusieurs propriétés culturelles importantes du Japon, telles que des statues de Bouddha et la salle principale, qui a été presque entièrement rénovée en 2016, près de 270 ans après sa dernière restauration. Son magnifique toit en chaume est un incontournable.

Lieu

Nom Mont Oyama
Site Web (En japonais) http://www.city.isehara.kanagawa.jp/bunkazai/
Adresse Oyama, Isehara-shi, Kanagawa
Accès À environ 30 minutes en bus de la gare d’Isehara sur la ligne Odakyu Railway Odawara
Renseignements Tél. : 0463-94-4729 (Division du commerce, de l’industrie et du tourisme, mairie d’Isehara)

Sujets connexes

Séjours conseillés