Aéroport international de Chubu Centrair

Voyager à destination et en provenance de l'aéroport international de Chubu Centrair

Sur cette page, vous trouverez toutes les informations dont vous avez besoin pour vous déplacer dans l'aéroport international de Chubu Centrair et rejoindre votre destination facilement.

Guide de l'aéroport international de Chubu Centrair

Plans des terminaux d'arrivée et de départ et autres informations pour se déplacer dans l'aéroport international de Chubu Centrair.

Terminal d'arrivée

Plan du terminal d'arrivée de l'aéroport de Nagoya
Immigration

Veuillez présenter votre passeport et votre carte d'immigration.

Douane

Les passagers ayant des biens à déclarer doivent remettre leurs formulaires de déclaration douanière.

Terminal de départ

Plan du terminal de départ de l'aéroport de Nagoya
Informations sur le plan de l'aéroport

En savoir plus sur le salon de l'aéroport.

Enregistrement

Informations sur la ville de Nagoya

Nagoya est une ville située dans la partie ouest de la préfecture d'Aichi, dans la région du Chubu. Elle constitue le centre économique de la région du Chubu et compte une population de 2 320 719 habitants (au 1er avril 2021). Il s'agit de la quatrième plus grande région métropolitaine après Tokyo, Osaka et Yokohama en termes de population. On dit que le climat de Nagoya est relativement doux, mais en été, le taux d'humidité dépasse souvent 70 % et l'atmosphère devient très chaude et humide. En hiver, en revanche, il y souffle un vent saisonnier froid, appelé ibuki oroshi. Nagoya est située entre Edo (aujourd'hui Tokyo) et Kyoto/Osaka, et s'est depuis longtemps développée comme une plaque tournante des transports. En outre, le château de Nagoya, construit durant la période Edo (1603-1868), a servi de toile de fond au pouvoir de la famille Tokugawa et divers artisans se sont réunis dans la ville du château pour parfaire leurs compétences et se mesurer les uns aux autres. L'esprit de fabrication de ces artisans s'est transmis jusqu'à aujourd'hui et Nagoya continue de se développer en tant que ville industrielle. Elle regroupe désormais une grande partie des industries automobile et aérospatiale. Le château de Nagoya, dont l'emblème est le shachihoko doré, est un lieu incontournable de la ville de Nagoya, qui compte de nombreuses destinations touristiques historiques. La tour du château et le palais Honmaru ont tous deux été détruits lors d'un raid aérien en 1945, mais la tour du château a été reconstruite en 1959. En outre, trois trésors sacrés, dont l'épée Kusanagi no Tsurugi, sont précieusement conservés à Atsuta Jingu, lieu visité par de nombreux fidèles. Il est depuis longtemps connu sous le nom de Atsuta-san et est très apprécié des habitants de la région, ainsi que de l'ensemble du pays. En plus des attractions touristiques historiques, vous pouvez visiter le SCMAGLEV and Railway Park où sont exposés les trains Shinkansen et Superconducting Maglev (MAGnetically LEVitated, train à sustentation magnétique). Il existe également de nombreuses attractions adaptées aux familles, comme l'aquarium public du port de Nagoya où vous pouvez admirer des orques, des dauphins, des phoques et bien plus encore, dans le cadre d'un « voyage de 3,5 milliards d'années ». En outre, la cuisine de Nagoya (Nagoya meshi) est à ne surtout pas manquer. Parmi les plats populaires, citons notamment le miso katsu (escalope au miso), les miso nikomi udon (udon cuits dans une soupe au miso) et l'hitsumabushi (anguille accompagnée de riz). La cuisine de Nagoya s'est transformée en une culture culinaire unique qui se distingue de celle de Tokyo et d'Osaka. Elle se caractérise par l'ajout d'un ingrédient au plat original et offre de fortes saveurs qui proviennent du miso hatcho, souvent utilisé. Outre le miso katsu, les miso nikomi udon et l'hitsumabushi, il existe une grande variété de plats tels que le tenmusu (boulettes de riz avec tempura), le kishimen (nouilles plates), les ailes de poulet (poulet frit), le toast ogura (toast avec pâte de haricot sucrée) et les ramen taïwanais (nouilles à la taïwanaise). Avec tout ce choix, vous ne saurez plus où donner de la tête ! Gardez un œil sur la cuisine de Nagoya : elle évolue constamment.

De l'aéroport international de Chubu Centrair (NGO) au centre-ville de Nagoya

Train

De Centrair (gare de l'aéroport international de Chubu) à la gare de Nagoya

Meitetsu Limited Express « μ-SKY »

Durée : environ 30 minutes
Tarif : 1 250 yens
Horaires : en semaine de 7 h 03 à 22 h 07 ; les samedis, dimanches et jours fériés de 7 h 13 à 22 h 07

Meitetsu Normal / Semi-Express / Express / Limited Express

Durée : environ 30 à 60 minutes
Tarif : 890 yens
Horaires : de 5 h 24 à 23 h 31

  • * Une révision majeure des horaires par les compagnies de chemin de fer est prévue à la mi-mars 2021. La révision des horaires devrait entraîner des changements importants, comme l'avancement de l'heure du dernier train. Veuillez consulter les sites internet officiels de chaque compagnie ferroviaire pour obtenir les dernières informations.

Bus

De Centrair (gare de l'aéroport international de Chubu) au centre-ville de Nagoya

Centre de bus Meitetsu (Limousine Centrair)

Durée : environ 85 minutes (selon le trafic)
Tarif : 1 300 yens
Horaires : Tous les services sont suspendus en raison du nouveau coronavirus (COVID-19).

Bus de Nagoya (ligne de nuit/du matin de l'aéroport)

Durée : environ 55 minutes (selon le trafic)
Tarif : 1 500 yens
Horaires : 7 h 00, 00 h 40

Taxi

De Centrair (gare de l'aéroport international de Chubu) à la gare de Nagoya

Taxi à tarif fixe (MK taxi)

Durée : environ 70 minutes
Tarif estimé : 11 500 yens (frais de péages non compris)
Horaires : 24 heures sur 24

Bateau à grande vitesse

Fonctionne tous les jours entre Tsu et Matsudaka dans la préfecture de Mie. De Centrair (gare de l'aéroport international de Chubu) à Tsu (Nagisamachi)
Durée : environ 45 minutes
Tarif : 2 520 yens
Horaires : de 7 h 00 à 20 h 00 (5 bateaux/jour)

Location de voitures

Empruntez la sortie des arrivées et rendez-vous au comptoir d'informations dans la zone Access Plaza.
Horaires d'ouverture : en fonction de chaque entreprise de location de voiture : Toyota Rent-A-Car est ouvert de 7 h 30 à 22 h 00, Nippon Rent-A-Car est ouvert de 7 h 00 à 22 h 00 et Nissan Rent-A-Car est ouvert de 8 h 00 à 20 h 00

Consignes pour l'aéroport international de Chubu Centrair

Périodes d'affluence

  • Les aéroports peuvent être très fréquentés lors des longues périodes de congés au Japon, comme la période de fin d'année/Nouvel An, la Golden Week et le festival de Bon.
    • Merci de bien vouloir arriver suffisamment à l'avance à l'aéroport.
  • Les embouteillages peuvent être conséquents et les parkings saturés pendant ces périodes.
    • Nous vous recommandons d'utiliser les transports en commun. Si vous vous rendez à l'aéroport en voiture, veuillez vérifier qu'il reste bien des places disponibles dans les parcs de stationnement de l'aéroport concerné.
  • Rappel : vous pouvez vous enregistrer en ligne 24 heures avant votre départ pour éviter l'enregistrement à l'aéroport.

Bagages à main et bagages non accompagnés

  • Tous les passagers entrant au Japon sont tenus de soumettre un formulaire de déclaration douanière à l'agent des douanes pour les bagages à main et les bagages non accompagnés.
  • Veuillez noter que si un passager ne soumet pas le formulaire de déclaration douanière, l'inspection douanière peut prendre un certain temps et le passager peut ne pas être autorisé à emporter ses bagages au Japon.
  • Le formulaire de déclaration douanière peut être imprimé à l'avance (format A4) sur le site Internet des douanes japonaises.

Procédure d'immigration

Dans le cadre de la lutte contre le terrorisme, des mesures ont été prises visant à utiliser les données d'identification personnelle fournies au service Immigration. En vertu d'un article révisé de la loi relative au contrôle de l'immigration et à l'octroi du statut de réfugié, les ressortissants étrangers devront maintenant soumettre leurs empreintes digitales et se faire photographier.

Personnes exemptées

Les ressortissants étrangers ci-dessous entrant (ou entrant de nouveau) au Japon n'ont pas à se faire prendre en photo ni à soumettre leurs empreintes digitales :

  • Résidents permanents spéciaux
  • Enfants de moins de 16 ans
  • Personnes se rendant au Japon pour y mener des activités avec un visa « diplomatique » ou de « mission officielle »
  • Personnes invitées par la direction d'une administration nationale
  • Personnes autorisées par décret du ministère de la Justice
Procédure relative à l'immigration
  • Présentation du passeport et de la carte d'embarquement pour les personnes de retour (carte d'entrée et de sortie) à l'officier d'immigration
  • L'officier d'immigration vous donnera des instructions, puis vous devrez placer vos deux index sur le lecteur d'empreintes digitales afin que vos données digitales soient enregistrées
  • L'appareil photo situé au-dessus du lecteur d'empreintes digitales prendra une photo de vous.
  • Vous serez interrogé par l'officier d'immigration.
  • À la fin du contrôle, l'officier d'immigration vous redonnera votre passeport et vos autres documents.
Remarque importante
  • Les ressortissants étrangers qui refusent de se soumettre à la lecture des empreintes digitales et de se faire prendre en photo se verront refuser l'accès au Japon, et devront quitter les lieux.
  • Les cartes d'entrée et de sortie incomplètes peuvent considérablement allonger le traitement des contrôles de l'immigration. Veuillez donc vous assurer de bien remplir tous les champs de la carte.
  • Pour plus de détails, voir le site Internet du ministère de la Justice du Japon.

Quarantaine

Remarque : tous les passagers en provenance d'Asie du Sud-Est doivent remplir un questionnaire de santé.

Loi sur la protection des végétaux

Lors du transport de végétaux au Japon, les passagers sont légalement tenus de présenter un certificat phytosanitaire délivré par le gouvernement du pays d'origine. Selon la loi sur la protection des végétaux, vous serez soumis à une inspection à l'importation et, si vous n'avez pas ces certificats phytosanitaires, les végétaux seront éliminés. Pour obtenir les informations les plus récentes sur le programme de quarantaine végétale, rendez-vous sur le site Internet du Service de protection des végétaux, ministère de l'Agriculture, des Forêts et de la Pêche.

Remarque : les végétaux regroupent tous les fruits, les légumes, les céréales, les fleurs coupées ou sèches, les semences ou les semis. Toute infraction peut entraîner des sanctions juridiques (par exemple, une peine d'emprisonnement de trois ans et/ou une amende maximale d'un million de yens).

Importations interdites

Voici des exemples de végétaux et/ou d'articles liés à des végétaux qui ne peuvent pas être introduits au Japon :

  • Mangue
  • Papaye
  • Litchi
  • Longane
  • Myrtille
  • Mangoustan
  • Ramboutan
  • Goyave
  • Pitaya (fruit du dragon)
  • Noix de cajou
  • Lianwu
  • Margose
  • Haricots Marrow
  • Piment
  • Tomate
  • Terreau (y compris plante en pot)
  • Insectes nuisibles, nocifs pour les végétaux
  • Paille de riz et riz non décortiqué (à l'exception de ceux en provenance de la péninsule coréenne et de Taïwan)

Certains fruits ou légumes peuvent être interdits en fonction du pays ou de la région dans laquelle ils ont été achetés. Pour plus d'informations, cliquez ici.

Plumeria des îles hawaïennes

À compter du 24 mai 2017, il est interdit d'importer au Japon des plantes Plumeria et des boutures provenant des îles hawaïennes, sauf sous certaines conditions.